Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
oiseau1.png

Actualités

Aujourd'hui, nous entendons régulièrement parler des pesticides, mais savons-nous réellement ce qu'ils sont et comment ils se retrouvent dans l'eau ? Les jardiniers connaissent-ils la Loi « Labbé » et les conséquences de son application au 1er janvier 2019 ?


L'EPAGA vous donne rendez-vous à l'évennement Trévarez en rhododendron pour une présentation, une discussion et des échanges sur le thème des pesticides.

 

Dimanche 6 mai à 16h

Dans la cour des écuries du chateau de Trévarez

Durée 45 mn

 

Télécharger le programme Trévarez en rhododendron

jeune haie plantée

 

La commune de Spézet et l’EPAGA organisent une réunion d’information sur les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) et le programme Breizh Bocage, le jeudi 29 mars, de 14h à 16h30, à la mairie de Spézet (salle du conseil).

 

Des aides à la reconstitution du bocage

 

L’EPAGA propose par son programme Breizh Bocage des travaux de création de talus et de plantation de haies bocagères pour limiter l’érosion et le ruissellement sur les parcelles, améliorer la qualité de l’eau, protéger les animaux et les cultures par des brise-vents et préserver la biodiversité. Ces travaux sont financés à 100 % par l’Europe (FEADER), la Région, le département du Finistère et l’EPAGA, il n’y a donc rien à la charge de l’exploitant ni du propriétaire.

 

Conseil et accompagnement à la gestion du bocage

 

L’EPAGA réalise aussi sur demande et gratuitement, des Plans de Gestion Bocagers, pour accompagner agriculteurs et propriétaire dans l’entretien de leur bocage. Des formations aux techniques d’entretien des haies à la tronçonneuse sont organisées chaque année (formations gratuites, contacter l’EPAGA pour connaitre les dates).

 

Renseignements : Anne-Sophie RIOS (02 98 16 14 15, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

Mesure Agro-Environnementale et Climatique

 

L’EPAGA vous accompagne aussi pour la contractualisation de la MAEC « entretien des haies arborescentes ». Cette mesure rémunère l’entretien à la tronçonneuse de haies anciennes à 0,69 € au mètre linéaire par an, pendant cinq ans. Elle peut être cumulée avec une MAEC système.
A noter qu’il est toujours possible de contractualiser une MAEC système qui porte sur l’ensemble de son  exploitation avec une aide financière allant de 140 à 210 € par ha et par an.

Lors de la réunion, un focus sera réalisé sur les engagements MAEC en cours, notamment sur les points à respecter dans le cadre de la contractualisation.

 

Renseignements : Jean-René TANGUY (02 98 16 14 19, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

20170905 165751r

 

La réglementation de la Politique Agricole Commune (PAC) interdit la destruction des haies bocagères (sauf cas particuliers). Par contre, il est possible de faire évoluer son linéaire bocager en déplaçant les haies : c’est-à-dire en supprimant une haie existante et en recréant une nouvelle haie ailleurs sur l’exploitation.

 

Quelle démarche administrative ?

 

Si le déplacement concerne moins de 2% des haies de l’exploitation (ou 5 m), il n’y a pas de démarche administrative. 

 

Si le déplacement concerne plus de 2% des haies de l’exploitation (ou 5 m), un dossier de déclaration doit être transmis à la DDTM : ce dossier comporte une prescription de déplacement de haies pour un meilleur emplacement environnemental, réalisée par un organisme agréé choisi par l’exploitant agricole (listés par l’arrêté ministériel du 24/04/2015). 
 
Ce dossier de déclaration est à déposer auprès des services de la DDTM (Direction départementale des Territoires et de la Mer). Les travaux de création de la nouvelle haie doivent être réalisés avant les travaux de destruction de la haie existante.

 

L’EPAGA est agréé pour le conseil au déplacement de haies.

 

Renseignements : Anne-Sophie RIOS (02 98 16 14 15, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Le ragondin, tout comme le rat musqué, a été introduit en Europe pour des élevages destinés à la production de fourrure. Très prolifique (un couple peut engendrer 90 individus en 2 ans), le ragondin est considéré comme nuisible. Il s’attaque aux cultures et aux plantations, dégrade les berges, dérègle les écosystèmes et propage plusieurs maladies graves (leptospirose, douve, hépatite…).

 

distribution cages ragondins

 

Depuis 2015, pour réguler sa population dans l’Aulne et ses affluents, l’EPAGA a financé 3 campagnes collectives de piégeage avec l’appui de la FDGDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) et de la Fédération Départementale des Chasseurs du Finistère. 75 piégeurs volontaires ont déjà reçu une formation puis ont emprunté plus de 334 cages-pièges pendant les 4 mois que durent les campagnes. Grâce à leur implication, 1 504 ragondins ont pu être capturés.

 

L’EPAGA lance donc un nouvel appel à volontaires pour le piégeage aux abords du canal et des cours d’eau. Les cages seront prêtées de mars à juin 2018. Une prime de capture de 3 € par ragondin est prévue pour rembourser les volontaires des frais induits par le piégeage.

 

Deux soirées de distribution des cages sont organisées :

 

LANDELEAU
lundi 19 mars
de 18h30 à 19h00
devant la salle d’animation (près du collège)
58 rue Kreisker

PLEYBEN
lundi 26 mars
de 19h00 à 19h30
dans les locaux de la FDGDON
25 rue de la petite vallée
ZA du Drevers

 

L’enregistrement et la formation des nouveaux volontaires piégeurs se feront pendant les soirées de distributions.

 

Pour information, toute personne volontaire peut être « piégeur », le permis de chasse n’est pas nécessaire.

 

Le succès de l’opération dépend du nombre de piégeurs volontaires participants. Ainsi, l’EPAGA vous remercie par avance de diffuser l’information à un maximum de personnes.

 

Renseignements : Sylvestre Boichard (02 98 16 14 15, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

22mars affiche conférencePesticides BDProgramme22.03 P2

 

Dans le cadre de la journée mondiale de l’eau et de la semaine pour les alternatives aux pesticides, l’EPAGA organise une conférence sur les PESTICIDES le :

 

Jeudi 22 mars
de 18h30 à 20h30
au lycée de l’Aulne (Rocade Parc Bihan – 29150 CHATEAULIN)

 

Plusieurs sujets seront abordés :
  • La qualité de l’eau du bassin versant de l’Aulne et de l’Hyères,
  • L’impact des pesticides sur le milieu marin
  • Le point sur la nouvelle réglementation sur l’usage des pesticides pour les particuliers.
Cette conférence est organisée en partenariat avec des scientifiques de LABOCEA et IFREMER.
 
Renseignements : Laurianne RIOUAL (02 98 16 14 18, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

les élèves du Nivot replantent le bocage à Plonevez du FaouCrédit photo : lycée du Nivot

 

Cet hiver, les élèves de la classe de BTS gestion forestière du lycée du Nivot ont planté une centaine d’arbres et d’arbustes sur talus, chez un éleveur bovin à Plonevez-du-Faou.

 

La journée a démarré par une visite chez un exploitant de Lothey qui a réalisé des talus anti-érosifs en 2013 avec le programme Breizh Bocage. 

 

Puis les élèves ont mis la main à la pâte et planté près de cents plants bocagers : chênes, noisetiers, merisiers, bourdaines, saules…une vingtaine d’essences locales a été sélectionnée pour diversifier la haie bocagère. 

 

Les talus plantés par les élèves ont été réalisés à l’été précédent avec le programme Breizh Bocage : l’objectif est de créer des brise-vents pour protéger les bêtes et de reconnecter les haies existantes.

 

Une animation qui a ravi tant les élèves qui repartent avec le sourire que les enseignants pour le contenu pédagogique. Une journée de plantation est de nouveau proposée aux établissements scolaires du bassin versant par l’EPAGA en 2018.

httpwww.fotografianaturalistica.orgCrédits photo : httpwww.fotografianaturalistica.org

 

La vallée de l’Aulne est un grand refuge pour les chauves-souris. Elles y trouvent de nombreux gites d’hibernation dans les anciennes ardoisières et des habitats naturels préservés. Jusqu’à 2000 grands rhinolophes (espèce très rare de chauve-souris) hibernent dans la vallée soit 1/3 des effectifs connus en Bretagne.

 

L’EPAGA, animateur de Natura 2000 « vallée de l’Aulne », a contribué à plusieurs actions ces dernières années :

 

Maintenir les prairies

lawn 1417835 640

 

 

Des agriculteurs volontaires maintiennent 60 ha de prairies naturelles sur Lothey et Châteauneuf du Faou à proximité  des gites à grand rhinolophe et reçoivent en contrepartie un soutien financier par le biais de la PAC (Mesures Agro-Environnementales et Climatiques).

 

  

 

Protéger les gîtes

 

Des protections (grilles) sont installées autour de 12 des principaux gîtes pour éviter que les chauves-souris soient dérangées et pour sécuriser ces sites parfois très dangereux (risque de chute ou d’éboulement).  En 2017, le Groupe Mammalogique Breton a installé une clôture autour d’un puit de carrière sur Gouézec, accueillant plus de 500 grands rhinolophes en hivernage.

 

Lutter contre les plantes invasives

 

oak 296635 640Le domaine de Trévarez, qui accueille une colonie de grand rhinolophe dans le château, va restaurer 1.6 ha de forêt en arrachant le laurier palme et le rhododendron pontique qui étouffent les sous-bois. 2 Ha supplémentaires sont en projet.

Les actions sont financées par l’Etat.

 

Renseignements : Sylvestre Boichard (02 98 16 14 15, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Dans le cadre de son PAPI l’EPAGA accompagne les communes soumises au risque d’inondation dans l’organisation de réunions publiques d’information, comme le prévoit la règlementation (loi Risques 2003-699 du 30 juillet 2003). 

Objectifs : sensibiliser les habitants aux risques engendrés par les crues, rappeler les consignes de mise en sécurité des biens et des personnes et faire un état d’avancement sur les actions mises en œuvre sur le territoire.

 

Une première réunion a été organisée pour les communes de Châteauneuf-du-Faou et Saint Goazec le lundi 12 février à la salle Ar Sterenn à 18h30.

Un public d’environ 25 personnes composé de riverains, d’élus et acteurs de la sécurité civile y a assisté. Les principaux échanges ont visé les cartographies des zones inondables, les modes de gestion de l’eau à l’échelle du bassin ou encore les possibilités de travaux préventifs sur les habitations.

 

Renseignements : Géraldine BERREHOUC (02 98 16 14 15, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Inventaires zones humides sur le bassin versant Aulne

Les zones humides sont d’importance majeure pour la protection de la ressource en eau et de la biodiversité : elles interceptent les pollutions diffuses et retiennent les matières en suspension, elles contribuent à réguler les débits lors des crues et des sécheresses et elles accueillent de nombreuses espèces animales et végétales. Leur connaissance précise, leur préservation et leur restauration s’imposent donc comme des priorités pour la bonne gestion intégrée de l’eau.

 

C’est pourquoi, une 3ème campagne d’inventaires va débuter en 2018, permettant ainsi de cartographier précisément les zones humides de 16 nouvelles communes du bassin versant.

 

Renseignements : Xavier Badé (02 98 16 14 17, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

EPAGA Guide entretien bocage couvertureL’entretien des haies bocagères au lamier permet de contenir leur emprise sur les parcelles mais entraîne un développement en largeur des haies et des risques de transmission de maladies. La taille à la tronçonneuse est une alternative au lamier qui permet des coupes de qualité pouvant être valorisées en paillage, litière animale, bois énergie ou bois d’œuvre.

 

Afin d’accompagner agriculteurs, propriétaires forestiers, collectivités et particuliers dans leur gestion du bocage, l’EPAGA a réalisé un guide technique pour une gestion durable des haies bocagères.

 

Ce guide explique les techniques de taille et apporte des conseils pratiques pour chaque type de haie : jeune haie, futaie, taillis ou haie mixte. Par exemple, sur une haie mixte de cépées et de haut-jets, une seule intervention à la tronçonneuse tous les 15 ans suffit pour produire du bois d’œuvre et du bois de chauffage tout en pérennisant la haie !

 

Télécharger le guide d'entretien et de gestion des haies

 

Pour disposer d’un exemplaire papier du guide, contactez l’EPAGA au 02 98 16 14 15.

Le bilan des trois premières années d'expérimentation est disponible. Ce rapport, rédigé par l'EPAGA et validé par le comité scientifique qui suit l'opération, reprend toutes les données collectées ces dernières années ainsi que les avis énoncés par les différents acteurs impliqués dans l'opération.

 

Il est téléchargeable ici.

 

saumon redim

Depuis 2014, la portion du Canal de Nantes à Brest située entre Châteaulin et Landeleau fait l'objet d'une opération innovante pour faciliter la remontée des poissons migrateurs. Elle consiste à ouvrir deux fois par an les vannes du canal pendant quelques jours au moment des pics de migration. Encore expérimentale, cette opération a fait l'objet d'un suivi scientifique pendant 3 ans .

 

Après une phase de concertation avec les usagers du canal et les scientifiques, la Commission Locale de l'Eau du bassin versant de l'Aulne a décidé de reconduire pendant 3 années cette expérimentation. Plusieurs améliorations ont été apportées au protocole initial.

 

 

 Ainsi, comme précédemment, il est prévu deux ondes par an :

  • une au printemps (deuxième quinzaine de mai) qui cible les aloses et ne concerne que les 5 premiers biefs en amont de Châteaulin
  • une à l’automne (octobre et novembre) qui cible les saumons et qui concerne les 26 biefs entre Châteaulin et Landeleau.

L’onde d'automne 2017 se déroulera du 2 octobre au 6 novembre (cf calendrier ci-joint). Comme d’habitude la navigation est interdite dans les biefs ouverts.

 

Pour avoir le planning mis à jours.

 

Pour en savoir plus.

 

 

L’EPAGA (Etablissement Public d’aménagement et de gestion du bassin versant de l’Aulne), invite les agriculteurs à une réunion de bout de champ, mardi 26 septembre, à 14h, chez M. Bernard, agriculteur à Kerneuden, 29190 Lothey.

Une dizaine d’agriculteurs viendront témoigner de leur engagement en MAEC (mesure prairies humides, mesure sol et mesure système polyculture-élevage), de la plantation de talus avec Breizh Bocage et de la mise en place de plans de gestion des haies.

Des échanges auront lieu tout au long du parcours des talus, ainsi que des démonstrations de broyage de bois, de semis sous couvert (vidéo) et de comptage de vers de terre dans le sol. Une buvette sera organisée sur place.

Télécharger le programme de la demi-journée.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter l’EPAGA au 02 98 16 14 15.

Une première vidéo de présentation du principe de l'expérimentation menée sur l'Aulne canalisée pour faciliter la remontée des poissons migrateurs.

 

 

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'article dédié.

 

Logo Natura

 

EPAGA COMM 2016 Vignette brochure qualité 4Le quatrième numéro de la brochure "La qualité de nos rivières et du canal de Nantes à Brest" vient de paraître. 

 

Dans ce numéro, l'EPAGA vous informe sur :

  • La qualité de l'eau en rade de Brest : bonne pour la baugnade mais pas toujours pour la consommation de coquillages !
  • Les microalgues toxiques en rade de Brest : moins présentes en rade de Brest en 2016.
  • Les poissons : indicateurs de la qualité des cours d'eau du bassin versant de l'Aulne.

 Télécharger ce numéro ou s'abonner à la version électronique de la brochure.

 

 

 

C'est officiel, le SAGE de l'Aulne est approuvé !