Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
oiseau2.png

En se développant très rapidement, les espèces invasives engendrent d'importantes nuisances souvent méconnues. Elles ont des impacts économiques, environnementaux et sanitaires majeurs.

 

 

 

  • renouéeElles prennent la place des espèces indigènes qui occupent le même habitat en les privant de leurs ressources. Par exemple, une plante invasive comme la renouée va étouffer toutes les autres plantes en les privant de soleil et de nutriments. Cette colonisation est parfois si importante que certaines espèces, comme l'écrevisse à patte blanche, sont menacées de disparition car leur cousines exotiques les remplacent petit à petit.

 

  • ecrevisse de californieElles transmettent des maladies exotiques aux autres êtres vivants dont l'homme. Par exemple, le ragondin est porteur de la leptospirose, une bactérie très pathogène qui se transmet par l'eau.

 

  • Elles gênent les activités humaines. La moule zébrée, mollusque à la coquille coupante et qui se développe très rapidement, bouche les pompages d'eau potable et recouvre les zones de baignade, les rendant ainsi impraticables. Le ragondin mine les berges et les digues à grande vitesse et la crépidule envase les zones autrefois riches en Coquilles Saint Jacques et Pétoncles. 
    ragondin

 

  • Mais surtout, elles dérèglent durablement les écosystèmes. En effet, la plupart des espèces invasives n'ont pas de prédateurs dans nos contrées. Ainsi, lorsqu'elles remplacent une espèce locale, c'est toute une chaîne alimentaire qui disparaît. Les scientifiques estiment ainsi que la crépidule est une des causes du déclin des populations de poissons sur nos côtes.

 jussie

 

  • Et enfin, dans certains cas extrêmes, elles modifient même le paysage. La Jussie est par exemple capable de recouvrir complètement un étang en quelques mois. En deux à trois ans, il disparaît, totalement bouché.

 

 

 

 

 

 

Ainsi, les espèces invasives posent aujourd'hui de vrais problèmes. Quelques mesures simples permettraient pourtant de limiter leurs impacts. Pour en savoir plus, rendez-vous sur les pages dédiées.

 

 <--------- RETOUR